La MJC en fête le 10 juin 17: sport, culture, générosité et convivialité.

Publié le par MJC Ornaisons

La MJC en fête le 10 juin 17: sport, culture, générosité et convivialité.La MJC en fête le 10 juin 17: sport, culture, générosité et convivialité.La MJC en fête le 10 juin 17: sport, culture, générosité et convivialité.
La MJC en fête le 10 juin 17: sport, culture, générosité et convivialité.La MJC en fête le 10 juin 17: sport, culture, générosité et convivialité.La MJC en fête le 10 juin 17: sport, culture, générosité et convivialité.

L’été ornaisonnais débute traditionnellement par la fête de la MJC qui ouvre les rendez-vous festifs de la belle saison au village. Cette année, celle-ci s’est déroulée principalement sur le site du lavoir où les organisateurs avaient installé une buvette pour rafraîchir les participants. Une session de yoga avait lieu au bord du lavoir et une descente en kayak entre Luc-sur-Orbieu et l’Engouladou réunissait une quinzaine de sportifs. Pendant ce temps, les jeunes de la MJC préparaient une paëlla qui allait être servie pour le repas de midi à plus de 100 convives réunis sur le boulodrome. À cette occasion, les adolescents présentaient une rétrospective en images du séjour à Port Aventura qu’ils avaient pu réaliser grâce à leurs actions entreprises durant l’année. Ainsi, les visiteurs pouvaient découvrir le fruit des efforts d’investissement des jeunes et de la générosité du village à leur égard. En fin d’après-midi, une démonstration de zumba, de zumba-kids et de baby-gym était proposée par Christine et ses élèves et les philo-parlottes d’Annie Tisseyre évoquaient l’histoire du village. Inaugurée par Gilles Casty, maire d’Ornaisons, et par Sylvie Poudou, présidente de la structure, la soirée de la MJC pouvait commencer autour d’une auberge espagnole conviviale et animée par le duo « Janes Romanes ». Les convives allaient veiller tard pour profiter de la douceur du temps et danser sur la musique tzigane.

Publié dans Fêtes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article